Des idées de petits déjeuners pour avoir la pêche le matin - L'Assiette Nathuro

Téléchargez votre ebook gratuit !

Les 5 piliers pour (re)trouver une belle santé

Avant de démarrer cet article de blog, je vous rappelle que vous pouvez :

Vous procurer mon e-book « 100 recettes sans » et/ou « Mes 20 desserts candidose » ou le pack complet des 2 ebooks.

Vous abonner à  « Mes menus sans gluten, sans produits laitiers et sans prise de tête »,  si vous souhaitez adopter une alimentation digeste et équilibrée pour rééquilibrer vos troubles digestifs et inflammatoires et vous alléger de la charge mentale liée aux repas du soir.

Des idées de petits déjeuners pour avoir la pêche le matin

À force de lire tout et son contraire, il y a de quoi se perdre sur Internet. Et je peux vous dire que même en tant que naturopathe, je m’y suis moi-même perdue plus d’une fois !

Jeûne intermittent, manger sucré, mangé salé, des protéines, pas de protéines, des fruits, pas de fruits…une vraie jungle !

Aujourd’hui, une chose fait foi pour moi : le ressenti de chacun. Parce que ce qui me convient ne conviendra pas forcément à mon mari et vice versa, nous n’avons pas les mêmes tempéraments.

Cependant, à force d’étudier le sujet du petit-déjeuner et d’avoir eu le retour d’expérience de dizaines de personnes les dernières années, voici mon idée sur la question.

Il y a une chose importante à comprendre lorsque vous testez un nouveau mode alimentaire : dès que vous allez retirer un groupe d’aliments, vous allez forcément vous sentir mieux. Donc forcément, vous allez l’attribuer à ce nouveau mode, mais en fait, vous êtes soulagé(e) tout simplement parce que vous avez moins d’aliments à digérer et vous retrouvez mécaniquement plus d’énergie.

Alors voici une liste de petits-déjeuners que je vous propose ; ils font suite à mon article « 4 habitudes alimentaires courantes le matin qui sont d’importantes sources de fatigue ». 

J’y expliquais en quoi le petit-déjeuner à la française pouvait être une source de fatigue importante.

Personnellement, quand je suis perdue dans la jungle, j’ai de plus en plus l’habitude de revenir au bon sens. Et le bon sens chez moi, c’est faire confiance à mon corps et l’observer.

Si l’on observe juste le corps, on peut remarquer que le matin, il y a 4 réactions biochimiques que l’on peut résumer de manière schématique :

Ce fonctionnement du corps permet de comprendre ce qui se passe le matin, et d’optimiser son petit-déjeuner. 

Physiologiquement, l’idéal serait alors d’intégrer :

  • Des protéines
  • Des lipides
  • Des glucides qui ne font pas exploser la glycémie

La France est l’un des seuls pays qui démarre sa journée avec un petit déjeuner sucré !

Je comprends que le salé vous rebute, j’ai eu énormément de mal à l’intégrer et par exemple, pour ma part, malgré de nombreux essais, je déteste le porridge. Je n’aime pas la texture et je le trouve pour ma part, complexe à digérer, il me pèse sur l’estomac.

Alors, à vous de tester, mais je suis sûre d’une chose : vous éloigner chaque matin des petits-déjeuners contenant des céréales, du Nutella, de la baguette, des viennoiseries, du miel, de la confiture…vous donnera la pêche et fini les fringales toute la journée ! 

S’inscrire à la lettre d’information

Et recevez des conseils, des actualités et même des cadeaux.

S’inscrire à la lettre d’information

Et recevez des conseils, des actualités et même des cadeaux.

Voici la base et je vous propose mes associations en sucré et salé, juste après :

Mes petits déjeuners salés préférés

Mes petits déjeuners sucrés préférés

Je vous partage mes petits-déjeuners mais il se peut qu’en fonction de là où vous en êtes (votre état de santé, terrain…), il soit compliqué pour vous de faire un petit-déjeuner combiné avec féculents, protéines et graisses. Je vous conseille si tel est le cas, de vous rapprocher d’un(e) naturopathe qui pourra vous accompagner pour travailler votre terrain. C’est en le renforçant petit à petit que vous allez réparer votre organisme.

Vous vous posez certainement la question du jeûne intermittent, et je vais vous donner mon avis, mais bien sûr cela n’est encore une fois que le mien ! Il est issu de ma propre expérience et de celle de mes clients accompagnés pendant 2 ans.

Je trouve le jeûne intermittent intéressant lorsque mon corps me le demande. C’est souvent aux intersaisons que je ressens un appel de sa part, pour me demander d’alléger un peu. Je le remarque à différents signes : 

  • J’ai moins faim le matin
  • Je me sens un peu barbouillée si je mange des œufs

C’est le seul cas où je fais du jeûne intermittent. Et seulement quelques jours, toujours selon mes ressentis. Cela peut être 2 jours ou 4 jours. 

J’avais testé la pratique du jeûne intermittent pendant plusieurs mois en 2020 et même si les premiers jours ont été extrêmement difficiles (le petit-déjeuner est sacré chez moi ! 🤗) j’ai forcément ressenti un bien-être car je m’allégeais de la tâche de digestion. Donc mécaniquement, plus d’énergie. Mais j’ai eu aussi rapidement des inconvénients pour ma part :

  • J’avais très froid sans cesse, je n’arrivais vraiment pas à me réchauffer
  • J’avais des fringales après le déjeuner
  • Je faisais des repas trop lourds au déjeuner et au dîner pour compenser
  • J’ai fini épuisée car je ne consommais pas assez de calories, ni de protéines

J’ai eu pas mal de clients dans mon cas et j’ai aussi vu de nombreux témoignages en ce sens.

Là où il faut faire attention, c’est que parfois, notre corps peut nous envoyer les mauvais signaux. Par exemple, les personnes en hypothyroïdie ont rarement faim le matin, ce qui ne correspond pas à un fonctionnement naturel de leur corps, mais bien à un dysfonctionnement de leur thyroïde, tout le métabolisme est ralenti. 

Et certains organes comme le cerveau et la thyroïde ont justement besoin de carburant dès le matin pour fonctionner de manière optimale toute la journée.

Il est donc très important que chacun fasse des tests pour voir de quelle manière il/elle se sent le mieux ! Voyez celui qui vous cale le mieux, qui vous réjouit le plus, prenez le temps. Généralement, les associations de fruits avec d’autres aliments ne sont pas bénéfiques pour les personnes avec des troubles digestifs mais voyez ce qui se passe pour vous dans votre corps, votre meilleur(e) experte(e), c’est vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *